La sortie d’Égypte n’est pas seulement la sortie de l’esclavage égyptien mais aussi la fin de l’emprise des forces du mal sur les enfants d’Israël. L’interdiction de consommer du levain et tout ferment chaque année, lors de la fête de Pâques/Pessah, nous rappelle cette libération des forces égyptiennes.

Le Zohar, dans ce texte du livre de l’Exode (Folio 40a), analyse le lien entre l’interdiction de consommer levain et ferment et la libération des forces du mal. Être libre pour toujours, se montrer libre.

[[zohar-ii-40a]]