La critique moderne s’est beaucoup interrogée sur les influences du livre du Zohar. L’influence grecque a été souvent évoquée et on trouve en effet dans le Zohar deux passages y faisant allusion.

Le premier de ces deux passages se trouve dans Zohar II 237a, à propos du verset traitant de la vache rousse((Sur la vache Rousse et les 4 exils, voir ; Pesiqta De Rab-Kahana 4:9-10, Pesiqta Rabbati 14, 65a/b, Tanhuma Houqat 27-28))

‘וְיִקְחוּ אֵלֶיךָ פָרָה אֲדֻמָּה תְּמִימָה אֲשֶׁר אֵין בָּהּ מוּם אֲשֶׁר לֹא עָלָה עָלֶיהָ עֹל’

(במדבר יט, ב)
« Et ils prendront vers toi une vache rousse parfaite qui n’a pas en elle de défaut sur laquelle le joug n’est pas monté »

(Nombres 19,2)


Ce passage du Zohar évoque une double symétrie : Entre la vache qui est liée à La Demeure/Šhek̄hînâh et entre les qualités de la vache rousse et les 4 exils d’Israël

Les Quatre Exils

‘פָּרָה’, כְּמָה דְאַתְּ אָמֵר ‘כִּי כְּפָרָה סוֹרֵרָה סָרַר יִשְׂרָאֵל’ (הושע ד טז).
‘Vache’, comme tu dirais : « Car comme une vache rebelle s’est rebellé Israël » (Osée 4, 16).
‘אֲדוּמָּה’, דָּא מַלְכוּת בָּבֶל, דִּכְתִּיב, ‘אַנְתְּ הוּא רֵישָׁא דִּי דַּהֲבָא’(דניאל ב לח).
‘Rousse’, c’est la royauté de Babylone, comme il est écrit : « Tu es la tête d’or((L’or rouge, l’or de la Rigueur)) » (Daniel 2, 38).
‘תְּמִימָה’, דָּא מַלְכוּת מָדַי.
‘Parfaite’, c’est la Royauté de Mède((Car Israël sont revenus de l’exil de Mède en gardant leur perfection/intégrité (Ramaq))).
‘אֲשֶׁר אֵין בָּהּ מוּם’, דָּא מַלְכוּת יָוָן. (דאינון קריבין לארחי מיהמנותא).
‘Qui n’a pas en elle de défaut’, c’est la royauté grecque (car ils sont proches des voies de la Fidélité/ʾÈmoûnâh).
‘אֲשֶׁר לא עָלָה עָלֶיהָ עוֹל’, דָּא מַלְכוּת אֱדוֹם, דְּלָא סָלִיק עָלֵיהּ עוֹל.
‘Sur laquelle le joug n’est pas monté’, c’est la royauté de Édom car le joug n’est pas monté sur lui((Car dans l’exil d’Édom, Israël ont enlevé le joug des cieux qui étaient sur eux et ont séparé le Saint, Béni-Lui de La Demeure/Šhek̄hînâh (Ramaq))).

Zohar II 237a

Retour haut de page